Dikshit, le fondateur de PartyGaming n’est pas encore tiré d’affaires…

22/12/2008 - Le secteur du jeu en ligne a été un peu surpris la semaine passée quand il a été rendu public que le co-fondateur de PartyGaming, Anurag Dikshit, plaiderait coupable de jeu Internet illégal, et collaborerait avec le Department of Justice des Etats-Unis pour une enquête sur PartyGaming. Dikshit a décidé de plaider coupable de violation du Federal Wire Act, et a accepté de payer une amende de 300 millions de dollars, déclarant qu’il savait que le jeu en ligne était illégal aux Etats-Unis et qu’il avait assumé toutes ses responsibilités pour ses actes.

D’après des experts juristes, qui ne comprennent pas ce choix, Dikshit a tout simplement perdu la tête. Il peut peut-être se sortir d’affaire par une simple amende face au Department of Justice, mais pourra par la suite être poursuivi par d’autres agences fédérales, y compris l’Immigration and Customs Enforcement, et alors la seule chose que le procureur pourra dire, c’est qu’il a été sympa au point de vue coopération.

En d’autres mots, une fois que le processus légal sera mis en route, Dikshit pourrait être sujet à des années de poursuites, sans que le fait qu’il ait plaidé coupable soit pris en compte. Ces risques pourraient s’étendre à tout ce qui a eu à faire avec PartyGaming jusqu’au 16 décembre 2008.


BIENVENUE - dans le monde des Maitres du jeu !