UE vs USA : le bras de fer continue

11 juin 2009 - Les Echos d’aujourd’hui nous révèlent que l’Union européenne n’abandonne pas son bras de fer contre les Etats-Unis en ce qui concerne le jeu en ligne. En effet, depuis plusieurs mois, la situation est tendue du fait que les USA interdisent les casinos en ligne et bloquent aux opérateurs européens l’accès à leur marché.

De son côté, l’Union européenne soutient que cette situation va à l’encontre des règles de libre concurrence dictées par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Après avoir examiné complètement le dossier, (la procédure d’examen a été ouverte le 11 mars 2008), l’UE a jugé l’affaire digne d’être portée devant la cour de l’OMC.

Les Etats-Unis continuent leur politique hostile au jeu en ligne mais n’ont pas ignoré les menaces de l’Union européenne. Ils viennent de geler les transactions entre sites de poker et joueurs passant par des établissements financiers du pays; 33 millions de dollars sont donc en attente d’être encaissés, soit par les joueurs (en gains), soit en dépôt sur les sites de jeu. Ce blocage complet du marché du jeu donne aux USA une argumentation face à l’UE, puisqu’à l’heure actuelle même les opérateurs américains sont freinés, ni plus ni moins que leurs homologues européens qui ne peuvent plus se plaindre d’inégalité de traitement.

USA: des milliers de joueurs en attente de leurs gains

11 juin 2009 - Le gouvernement a pris les devants et a bloqué les transactions entre joueurs et sites de poker en ligne.

Les Etats-Unis continuent leur politique agressive face au jeu en ligne, et s’en prennent maintenant directement au poker. En effet, jusqu’à ce jour, ce secteur du jeu bénéficiait encore d’un statut flou qui pouvait être discuté devant les tribunaux: est-ce un jeu de hasard, ou un jeu d’habilité?

Peu importe,le gouvernement a pris les devants et a ordonné à plusieurs grandes banques du pays de bloquer les transactions en cours entre joueurs et sites de poker en ligne. 33 millions de dollar sont donc en attente, que ce soit en dépôt vers les sites, ou en gains vers les joueurs.

Citibank ou Wells Fargo, entre autres, n’ont eu qu’à obéir, tandis que Pokerstars ou Full Tilt Poker sont dans l’attente – tout comme leurs joueurs.

L’argent du poker est gelé…

20 juin 2009 - Suite au gel de comptes financiers appartenant à des joueurs de poker par des banques américaines, à hauteur de 30 millions de $, le site Gambling911 assure aujourdhui que dautres démarches similaires ont été menées récemment.

Selon le site, 10 millions de $ supplémentaires auraient été gelés ces derniers jours, concernant principalement des comptes de joueurs habitués des poker rooms online PokerStars et Full Tilt Poker.

Comme le souligne Gambling911, une partie de cet argent concerne des tickets dentrées pour le Championnat du monde (Main Event des World Series of Poker), gagnés sur Internet par des joueurs qui ne pourront vraisemblablement pas disputer lévénement, qui démarre début juillet.


BIENVENUE - dans le monde des Maitres du jeu !