Lexique du poker

Pour pouvoir jouer pleinement au poker, il faut pouvoir comprendre ce qu’il se passe, et connaître les termes appropriés qui seront utilisés à la fois par les autres joueurs et par le casino. Vous connaissez le poker ? Très bien, mais vous n’êtes peut-être pas familiarisé avec les termes spécifiques au poker en ligne. Certains mots concernent les casinos en ligne en général, d’autres sont particuliers pour le video poker … Jetez un œil à notre lexique du poker !

Bankroll : la somme d’argent que vous avez pour jouer. Votre budget jeu, autrement dit. Décidez de votre bankroll avant de commencer à jouer, sinon tout votre compte en banque pourrait y passer… Et, surtout, ne le dépassez pas !

Bluff : technique de jeu qui consiste à faire croire, par des expressions corporelles ou par des relances très élevées, que vous avez un meilleur jeu qu’en réalité. Le bluff est très réduit en ce qui concerne le jeu en ligne, puisque vous ne pouvez pas voir le visage de vos adversaires.

Bonus : cadeau de bienvenue sous forme d’argent à jouer, proposé par la plupart des sites de jeu en ligne lorsque vous vous inscrivez ou lorsque vous effectuez votre premier dépôt.

(Jeu) Bonus : jeu spécial qui se déroule sur un écran séparé, quand vous avez obtenu une certaine combinaison. C’est un des grands attraits du vidéo poker. Ces jeux vous permettent souvent de remporter des prix supplémentaires.

Cycle : le nombre de parts qu’il faut jouer, d’après les statistiques, avant de pouvoir toucher le jackpot. Généralement, autour de 40 000. Pas la peine de compter vos parts : dans la pratique, vous pouvez toucher le jackpot beaucoup plus vite ou beaucoup plus tard.

Deuces Wild : une version du poker, dans laquelle les deux font office de joker et sont la carte la plus importante.

Freeroll : tournois de poker gratuits. Vous n’avez pas besoin de payer votre inscription au tournoi. Ils sont régulièrement organisés par les sites de jeu en ligne pour remercier leurs joueurs ou pour en attirer de nouveaux.

Full Pay : machine de vidéo poker aux paiements avantageux. Si vous obtenez un full, vous recevrez neuf jetons, et si vous faites une couleur, six jetons ; pour cette raison on les appelle aussi « machines 9/6 ».

Joker Poker : version du poker, dans laquelle le joker peut remplacer n’importe quelle autre carte pour former des combinaisons.

Quinte par le ventre : une quinte (cinq cartes qui se suivent), que vous avez complétée en ne changeant qu’une seule carte. Cela signifie que vous aviez dès le départ quatre cartes de la combinaison, plus une qui ne vous servait pas. Vu qu’il est peu probable que vous obteniez la carte souhaitée en n’en échangeant qu’une seule, et que si vous n’arrivez pas à la quinte votre main ne vaut rien, il vaut mieux éviter cette méthode de jeu.

Rake (ou commission de la maison) : commission que le casino s’octroie sur le « pot commun » des joueurs. Autrement dit, le gagnant gagnera le pot moins le rake, qui tourne généralement autour de 5%.

RNG : générateur de nombres aléatoire. Grâce à ce système, qui se base sur des combinaisons logarithmiques extrêmement compliquées, vous êtes assuré que les cartes sont tirées absolument au hasard. Il faut que les RNGs des casinos soient vérifiés régulièrement par des organismes indépendants pour pouvoir être fiables.

Short pay : machine de vidéo poker aux paiements désavantageux pour le jouer. A fuir, donc.

Table de paiement : tableau qui reprend tous les gains possibles selon les combinaisons obtenues.

Les combinaisons de poker:

Quinte royale : Cinq cartes dans l’ordre croissant et de même couleur, commençant par le 10 (10, valet, reine, roi, as).

Quinte flush: Cinq cartes dans l’ordre croissant et de même couleur.

Carré : Quatre cartes au chiffre identique

Full: Trois cartes de valeur identique et deux d’une autre même valeur.

Couleur: Cinq cartes de couleur identique, sans ordre particulier.

Suite : Cinq cartes dans l’ordre décroissant (l’As peut servir de plus haute ou plus faible carte au choix).

Brelan: Trois cartes de valeur identique.

Double paire : Deux paires de cartes de valeurs identiques.

Une paire : Deux cartes de valeur identique.

S’il n’y a aucune combinaison, on regarde « la plus haute carte ». Quand le joueur affronte le croupier ou d’autres joueurs, et que leurs « plus hautes cartes » sont identiques, on regarde les suivantes, par ordre décroissant.


BIENVENUE - dans le monde des Maitres du jeu !