Origine du keno

Le keno est un jeu de hasard d’origine asiatique. Il viendrait de la Chine Ancienne, où il aurait été très pratiqué. Plusieurs légendes circulent, comme par exemple qu’il aurait permis la collecte de fonds pour la construction de la Grande Muraille de Chine, ou pour reconstruire une ville détruite par la guerre. Il est probablement arrivé en Europe au cours des voyages commerciaux en Orient.

Le keno est un jeu très simple, qui ressemble un peu à notre fameux Loto. Les joueurs ont une grille de numéros à cocher (au maximum 15). Il y a en tout 80 numéros, dont 20 boules sortiront, et les joueurs sont payés dès le premier numéro correct (ce qui rend ce jeu beaucoup plus intéressant que le Loto).

Dans les mises simples, les gains dépendent du nombre de numéros corrects qui sont sortis par rapport aux nombres de cases cochées, et peuvent jusqu’à 30 000:1. Par exemple, vous ne pouvez gagner quelque chose avec un seul numéro correct que si vous avez coché au maximum 3 cases. Dans la même idée, si vous avez coché 15 cases, vous ne pouvez commencer à gagner quelque chose qu’à partir de 6 numéros corrects.

Vous pouvez choisir d’autres méthodes de paris au kéno:

- miser cases cochées: c’est le même principe que la mise simple, mais les rapports sont plus forts, c’est-à-dire que vous aurez moins de chances de gagner, mais que vous gagnerez plus (jusqu’à 32 000:1). - miser contre: vous pariez que les cases que vous avez coché ne sortiront pas. Pour ce pari, vous devez cocher au moins huit cases (gains de 80:1 si vous avez coché 15 cases).

- miser tout gagnant: vous ne gagnez que si tous les numéros cochés sortent, et vous ne pouvez cocher que de huit à treize cases (gains de 28 000:1 pour 13 cases cochées).

- miser inférieur/supérieur: ce pari est un peu plus compliqué. Le joueur mise sur le fait qu’il y aura plus de numéros de la partie inférieure ou de la partie supérieure du ticket qui sortiront. Selon la différence entre le nombre de numéros de la partie supérieure et le nombre de numéros de la partie inférieures tirés, les gains sont plus ou moins élevés (si 10 boules sont tirées dans chaque partie, et donc qu’il n’y a pas de différence, le joueur qui a posé ce pari gagne à 1:1; si 13 boules sont tirées dans une partie, et 7 dans l’autre, le joueur qui a fait ce pari gagne à 10 000:1).

En bref, le keno est un jeu simple et amusant, qui propose une foule d’options de mises différentes, et qui peut vous rapporter gros!


BIENVENUE - dans le monde des Maitres du jeu !